Armée de l'Air Armée de l'Air
Aviation commerciale, aéroports Aviation commerciale, aéroports
Aviation Légère de l'Armée de Terre Aviation Légère de l'Armée de Terre
Aviation légère et sportive, aérodromes Aviation légère et sportive, aérodromes
Douanes, Gendarmerie, CEV Douanes, Gendarmerie, CEV
Histoire aéronautique Histoire aéronautique
Histoire générale Histoire générale
Luftwaffe Luftwaffe
Marine, aéronautique navale Marine, aéronautique navale
Meetings, associations Meetings, associations
Navigation aérienne Navigation aérienne
Premières Premières
Présence américaine Présence américaine
Prototypes Prototypes
Sociétés, écoles Sociétés, écoles
Par commodité, ce qui concerne l'Aviation Militaire avant la création de l'Armée de l'air (1934) est regroupé dans la catégorie Armée de l'air.
aerobordelaise.net
Chronologie aéronautique et espace en région bordelaise
   Armée de l'Air
1913
Armée de l'Air L'Etat-Major étudie à Cazaux la possibilité d'installer une école de tir.
1915
Armée de l'Air Le 12 août, les installations de Cazaux prennent le nom d'Ecole de Tir Aérien de Cazaux.
1916
Armée de l'Air Implantation à Bordeaux, dans le quartier Ravezies, du centre de perfectionnement des spécialistes de l'aviation pour répondre au besoin en mécaniciens militaires, et du camp qui prendra plus tard le nom de camp Guynemer.
Armée de l'Air Création à Biscarrosse d'une annexe de l'école de tir de Cazaux, elle deviendra plus tard le Centre d'Essais des Landes.
Armée de l'Air En janvier, arrivée des premiers hydravions à Cazaux.
1918
Armée de l'Air Création, le 23 octobre, de l'école de tir de combat de Captieux.
1919
Armée de l'Air Création à Cazaux d'une section d'avions sanitaires. Robert Picqué en est l'organisateur, c'est un des pionniers de l'évacuation sanitaire en avion.
1921
Armée de l'Air Création à Cazaux de l'Ecole de Défense contre les Avions sur le Terrestre.
1923
Armée de l'Air Le 17 juillet, une dépêche ministérielle décide de l'implantation définitive de l'école de tir. Cazaux devient camp d'instruction.
1927
Armée de l'Air Le 1er juin, Robert Picqué se tue à Marcheprime en tombant d'un avion au cours d'une évacuation sanitaire.
1932
Armée de l'Air Le 1er avril, la mission du centre de perfectionnement des spécialistes de l'aviation est transférée à Rochefort (17).
1934
Armée de l'Air 2 juillet, Cazaux devient Camp d'expérience de Cazaux
1936
Armée de l'Air La Base Aérienne de Bordeaux-Mérignac est officiellement créée le 19 novembre à Beutre.
1937
Armée de l'Air Le 1er janvier, création du Groupe Aérien Régional 518, première unité aérienne de la Base.
Armée de l'Air Le 1er avril, création de la 19è escadre de bombardement à partir du GB III/21 et du Groupe Autonome de Reconnaissance de Cazaux. Arrivée de Nancy de la 21è escadre de bombardement
1938
Armée de l'Air Le GAR 518 devient GAO (Groupe Aérien d’Observation) 518.
1939
Armée de l'Air Janvier. Les 19è et 21è EB partent en Afrique du Nord pour une campagne de bombardement ; la 19è EB y restera en attente de transformation sur Douglas DB7.
Armée de l'Air Le 14 juillet, le drapeau de l'école de tir et de bombardement de Cazaux est remis par M. Albert Lebrun, Président de la République.
Armée de l'Air L'Ecole de l'Air quitte Salon-de-Provence et s'installe à Mérignac le 28 août.
Armée de l'Air Septembre. Les unités aériennes rejoignent leur terrain de temps de guerre : le GAO 518 à Chamblay-Hagéville (Meurthe et Moselle), la 21° EB Chambray (Aisne).
1940
Armée de l'Air En mai, l'école de tir de Cazaux devient école de perfectionnement de tir et de bombardement.
Armée de l'Air 6 mai. Arrivée de plus de 300 EAR (élèves aspirants de réserve) qui viennent suivre à Mérignac leur formation d’officiers.
1944
Armée de l'Air Le 25 août, sous les ordres du Capitaine Hieret, les aviateurs reprirent possession de la base de Cazaux.
Armée de l'Air Le 25 août, , évacuée par les Allemands, la base de Mérignac est reprise par les aviateurs Français. Trois jours plus tard les Allemands quittent Bordeaux, les installations sont en ruines.
Armée de l'Air Le 20 octobre, le Groupe de Transport et de Bombardement Béarn arrive à Mérignac.
Armée de l'Air Le 30 décembre, naissance de la Section d'Avions de Liaison.
1945
Armée de l'Air En février, l'Armée de l'Air s'implante à Mérignac Beauséjour (Arlac) dans l'ancienne usine Peugeot que les Allemands transformèrent en parc de réparation automobile, l'établissement prend le nom de Parc régional de réparation et d'entretien de Bordeaux n° 291.
Armée de l'Air En mars, arrivée à Cazaux du Groupement de Bombardement 1/31 Aunis afin de libérer Royan et ses alentours.
Armée de l'Air En mai, le Centre d'Instruction Militaire de Cazaux devient Base Ecole 2/706.
Armée de l'Air En août, naissance de l'Atelier de réparation automobiles de l'air, puis rebaptisé la même année Atelier de reconstruction de l'armée de l'air N° 681 (ARAA 681)
Armée de l'Air A Mérignac, arrivée des Groupes Lourds FAFL 2/23 Guyenne et 1/25 Tunisie basés à Elvington pendant la guerre.
Armée de l'Air 1er octobre. La SAL devient ELA (Escadrille de Liaisons Aériennes) 43.
1949
Armée de l'Air La base de Mérignac devient officiellement Base Aérienne 106.
1951
Armée de l'Air Le Tunisie repart de Mérignac vers l'Indochine où il sera équipé de B-26 Invader.
1956
Armée de l'Air Le 1er avril, création à Mérignac du GT (Groupe de Transport) II/63 Sénégal. En septembre et octobre, il participe aux opérations de Suez.
1957
Armée de l'Air 30 septembre, dissolution du GT II/63.
1959
Armée de l'Air Création à Cazaux du centre d'étude et d'instruction des armes nucléaires, biologiques et chimiques. Arrivée des Mystère IV.
1961
Armée de l'Air Le Centre de formation des infirmiers de l'air n° 748 (CFIA 748) implanté depuis 1954 sur la BA 106 Mérignac est transféré sur le site de Mérignac Beauséjour.
Armée de l'Air Installation à Mérignac de la 92ème Escadre de Bombardement sur SO 4050 Vautour.
Armée de l'Air En mai, arrivée à Mérignac du Centre d'Instruction du Bombardement précédemment basé à Cognac et équipé de B-26 Invader.
1962
Armée de l'Air A Cazaux, installation du détachement permanent d'hélicoptères 3/22.
Armée de l'Air Le 1er août 1962 la B.E. 706 Cazaux devient la BA 120.
Armée de l'Air Le 3 septembre, le groupe de bombardement 2/91 "Guyenne" est rapatrié d'Afrique du Nord. Il est dissous le 29 juin 1963.
1964
Armée de l'Air 1er février, la 8e Escadre de Chasse est recréée à Cazaux. Elle est alors constituée de 2 escadrons volants sur Mystère IV : 1/8 "Saintonge" et 2/8 "Nice". Ce dernier fusionne avec le Centre de Tir et de Bombardement (C.T.B.)
Armée de l'Air 25 mai. Le CIB devient CIFAS (Centre d'Instruction des Forces Aériennes Stratégiques) 328.
Armée de l'Air Le 1er juillet, la Base Aérienne 204 Bordeaux-Beauséjour est créée à Arlac en support à l'ARAA 623.
1965
Armée de l'Air 1er avril, le premier Mirage IV A arrive à Cazaux armé de l'Arme Nucléaire de type 22 au sein de l'EB 2/91 "Bretagne" créé le 1er décembre 1964. L'escadron est opérationnel en juillet.
1972
Armée de l'Air L'Escadron d'Hélicoptères 1/68 Pyrénées, jusque là basé à Pau, fait mouvement à Cazaux où il fusionne avec le détachement permanent d'hélicoptères.
1974
Armée de l'Air 29 octobre. L'EL 43 prend le nom de Médoc.
1975
Armée de l'Air A Cazaux, l'EH 1/68 devient Escadron d'Hélicoptères 1/67 Pyrénées.
1978
Armée de l'Air 1er décembre, le CFIA 748 prend l'appellation d'Ecole des infirmiers de l'armée de l'air n° 748 (EIAA 748). Il est dissous en juillet 1990.
Armée de l'Air Dissolution de la 92ème Escadre de Bombardement à Mérignac.
1979
Armée de l'Air Le 1er janvier, l'Escadron de Chasse 4/11 Jura volant sur Jaguar s'installe à Mérignac.
1982
Armée de l'Air L'Etat-Major de la 3ème Région Aérienne, jusque là dans le centre-ville de Bordeaux, s'installe sur la BA 106.
1984
Armée de l'Air 27 octobre. L'EL 43 devient ETE (Escadron de Transport et d'Entraînement) 33.043 Médoc.
1985
Armée de l'Air Le 6 juillet 1985, la base de Cazaux reçoit son nom de baptême Commandant Marzac.
1986
Armée de l'Air Restitution par l'armée de l'air de la zone américaine à l'aviation civile qui la cède à la CCI.
Armée de l'Air Le 30 juin à Mérignac, l'Escadron de Transport et d'Instruction 01/328 équipé de Nortalas et participant à la formation des pilotes de Mirage IV est dissous.
1991
Armée de l'Air La 3ème Région Aérienne devient la Région Aérienne Sud le 1er septembre.
5 jours plus tard, le CIFAS 328 est dissous mais sa mission est temporairement conservée par l'Escadron de Reconnaissance et d'Instruction (ERI 1/328).
1992
Armée de l'Air 1er janvier, la Base aérienne 204 de Mérignac-Beauséjour (quartier d'Arlac) est dissoute et l'Atelier de Révision de l'Armée de l'Air (ARAA 623) est rattaché à la Base aérienne 106.
Armée de l'Air Dissolution de l'ERI 1/328 le 30 juin.
Armée de l'Air Dissolution du 4/11 Jura le 3 juillet.
1993
Armée de l'Air Le 1er août, le GERMAS devient Escadron de Soutien Technique Spécialisé (ESTS) 15/096.
1995
Armée de l'Air Le 23 mai, la base de Bordeaux-Mérignac prend le nom de tradition "Capitaine Michel CROCI" en l'honneur de cet officier pilote de chasse chef des opérations de l'E.C. 4/11 "Jura" mort pour la France le 25 janvier 1984 au Tchad.
Armée de l'Air Le 1er septembre, création à Cazaux de L'Ecole de Transition Opérationnelle, sur Alpha-jet. Les escadrons prennent alors l'appellation de ETO1 "Saintonge" et ETO2 "Nice".
1996
Armée de l'Air L'ARAA (R alors pour révision) prend l'appellation d'Atelier de réparation de l'armée de l'air n° 623.
Armée de l'Air 31 juillet, dissolution de l'EB 2/91 Bretagne à Cazaux.
1997
Armée de l'Air En août, l'Etablissement central de l'infrastructure de l'air 11.565 (ECIA 11.565) est transféré de Chartres sur le site de Mérignac Beauséjour.
1998
Armée de l'Air Le 24 juin, création à Cazaux du 150th squadron, détachement de l'Advanced Training School de l'armée de l'air de Singapour équpé de A-4SU Super Skyhawk. Initialement prévue jusqu'en 2002, la présence a été prolongée jusqu'en 2018.
Armée de l'Air 1er janvier, le Détachement Air 90.106 (DA 90.106) est créé à Mérignac-Beauséjour.
2000
Armée de l'Air Le 1er juillet, la Région Aérienne Atlantique devient la Région Aérienne Sud.
Armée de l'Air Le 1er août, création du Détachement Air 204 à Bordeaux-Beauséjour qui succède au DA 90.106.
2002
Armée de l'Air Le 24 juillet, inauguration des installations de la Republic of Singapore Air Force à Cazaux.
2004
Armée de l'Air Le 18 août à Cazaux, arrivée d'un détachement Belge et création de l'Advanced jet training school (AJeTS).
2005
Armée de l'Air 25 février. Dernière visite d'entretien périodique (VP) d'un Mirage IV à l'ESTS 2E.096 de Mérignac. L'unité est dissoute le 27 mai.
Armée de l'Air 1er août, arrivée sur la BA 106 de la Sous-Direction des Systèmes d'Information et de Communication et de la Direction Centrale du Matériel de l'Armée de l'Air.
Armée de l'Air 1er septembre. L'ETE 43 devient Escadron de Transport Mixte 02.040 Médoc.
2007
Armée de l'Air Le 31 décembre, dissolution de la Région Aérienne Sud et de la Direction Centrale du Matériel de l'Armée de l'Air.
L'AIA passe de la DGA à l'Armée de l'Air.
2008
Armée de l'Air Le 1er janvier, création officielle du Commandement Soutien des Forces Aériennes sur la base de Mérignac.
Armée de l'Air Début avril, l'ECIA quitte Beauséjour pour la BA 106.
2009
Armée de l'Air 1er septembre. En raison du départ des hélicoptères, l'ETM 02.040 n'est plus "mixte" et devient Escadron de Transport 00.043 Médoc. A Cazaux, les ETO1 et 2 deviennent ETO 1/8 Saintonge et ETO 2/8 Nice.
2011
Armée de l'Air 1er janvier, la BA 106 passe au format Base Aérienne Nouvelle Génération (garde l'appellation BA 106).
Armée de l'Air 1er septembre. Dissolution de la Compagnie d'Infrastructure en Opérations qui, le 7, devient le Groupement Aérien d'Appui aux Opérations.